Nicéphore NIEPCE (1765-1833) est l'inventeur de la photographie.


Issu d'un famille bourgeoise de Chalon sur Saône, c'est lui qui a fait la première photographie au monde !


Et c'était sans doute un sténopé.


comment fabriquer                        son stenope numerique


Le principe du sténopé est extrêmement simple: c'est une boîte -n'importe quelle boîte- et un trou dans la boîte !

La difficulté réside à y installer un capteur pour attraper la lumière et capter l'image.

Le capteur peut être du papier photosensible, ou du film argentique - en 24x36 ou en 120 ou en 4x5" ou plus grand encore.


Mais le capteur peut également être un capteur numérique!

Il suffit alors de bricoler un appareil photo, pour y adapter un bouchon avec un trou au bon diamètre, et le tour est joué!

Les sites internet qui donnent tous les renseignements sont foison, et il suffit de taper "sténopé" ou "pinhole" (en anglais) dans son moteur de recherche et l'on y trouve tout.


Le diamètre du trou est fonction de la distance entre le trou et le capteur (surface sensible).

Pour un réflexe numérique- ou argentique - cette distance est de 50mm. Le diamètre théorique idéal est de 0,26 mm.

Pour une distance de 75mm, il est de 0,32mm. A 100mm, il est de 0,37mm.

Il y a bien sûr une tolérance d'utilisation: par exemple, un trou de 0,26mm peut être utilisé avec une distance correspondante de 34 à 55mm. Les résultats obtenus seront légèrement différents en netteté, ou en flou, si vous préférez.



Soit vous décidez de percer votre trou et de réaliser votre sténopé vous-même, soit vous pouvez l'acheter sur internet.

Par exemple, le site "stenocamera" fabrique ce type de produit pour une quinzaine d'euros. Vous pourrez également trouver sur ce site tous les renseignements nécessaires à l'utilisation de votre sténopé.




Lorsque vous aurez votre sténopé, vous n'aurez plus qu'à l'adapter sur un bouchon de votre réflexe , et c'est parti, mon Nicéphore!



la prise de vue


Pour obtenir toutes les informations techniques de la prise de vue avec un sténopé, allez-donc sur le site:

                                      www.mrpinhole.com

(en anglais, off course)

Mais revenons à notre réflexe numérique, équipé de son sténopé à 0,26mm de diamètre:

la focale correspondante est de f 190.


f 2.8 f 8 f 16 f 64 f 190
1/128000 Secs 1/16000 Secs 1/4000 Secs 1/250 Secs 1/30 Secs
1/64000 Secs 1/8000 Secs 1/2000 Secs 1/125 Secs 1/15 Secs
1/32000 Secs 1/4000 Secs 1/1000 Secs 1/60 Secs 1/8 Secs
1/16000 Secs 1/2000 Secs 1/500 Secs 1/30 Secs 1/4 Secs
1/8000 Secs 1/1000 Secs 1/250 Secs 1/15 Secs 1/2 Secs
1/4000 Secs 1/500 Secs 1/125 Secs 1/8 Secs 1 Secs
1/2000 Secs 1/250 Secs 1/60 Secs 1/4 Secs 2 Secs
1/1000 Secs 1/125 Secs 1/30 Secs 1/2 Secs 4 Secs
1/500 Secs 1/60 Secs 1/15 Secs 1 Secs 9 Secs
1/250 Secs 1/30 Secs 1/8 Secs 2 Secs 18 Secs
1/125 Secs 1/15 Secs 1/4 Secs 4 Secs 36 Secs
1/60 Secs 1/8 Secs 1/2 Secs 8 Secs 1 Mins 11 Secs
1/30 Secs 1/4 Secs 1 Secs 16 Secs 2 Mins 23 Secs
1/15 Secs 1/2 Secs 2 Secs 33 Secs 5 Mins 47 Secs
1/8 Secs 1 Secs 4 Secs 1 Mins 5 Secs 10 Mins 35 Secs
1/4 Secs 2 Secs 8 Secs 2 Mins 10 Secs 19 Mins 11 Secs
1/2 Secs 4 Secs 16 Secs 4 Mins 21 Secs 38 Mins 22 Secs
1 Secs 8 Secs 33 Secs 9 Mins 42 Secs 1 Hrs 17 Mins
2 Secs 16 Secs 1 Mins 5 Secs 17 Mins 24 Secs 3 Hrs 33 Mins
4 Secs 33 Secs 2 Mins 10 Secs 35 Mins 49 Secs 5 Hrs 7 Mins
8 Secs 1 Mins 5 Secs 4 Mins 21 Secs 1 Hrs 10 Mins 10 Hrs 14 Mins
16 Secs 2 Mins 10 Secs 9 Mins 42 Secs 2 Hrs 19 Mins 20 Hrs 28 Mins
32 Secs 4 Mins 21 Secs 17 Mins 24 Secs 5 Hrs 39 Mins 41 Hrs 56 Mins
1 Mins 4 Secs 9 Mins 42 Secs 35 Mins 49 Secs 9 Hrs 17 Mins 82 Hrs 52 Mins
2 Mins 8 Secs 17 Mins 24 Secs 1 Hrs 10 Mins 19 Hrs 35 Mins 164 Hrs 43 Mins


Le tableau de correspondance ci-dessus (merci mrpinhole ! thanks !) donne les temps de pose pour des ouvertures à f 2.8, ou autre et à f 190.

Il suffit de mesurer avec un posemètre la lumière de votre sujet.

Si par exemple, à f 2.8, vous mesurez avec une cellule, un temps de pose de 1/60ème de seconde,

à f 190, le temps de pose correspondant sera de 1minute et 11 secondes.


Avec votre appareil réflexe numérique, c'est encore plus simple.

Vous mettez votre appareil en mode automatique, ou en priorité ouverture, et votre appareil déterminera automatiquement le bon temps de pose.

Si le résultat obtenu, n'est pas satisfaisant, modifier les ISO pour améliorer l'image.


Si les temps de pose sont trop longs, vous passez alors en mode "bulb", et vous utilisez une télécommande:

cf votre manuel de votre appareil.




Dans tous les cas, n'oubliez pas votre trépied !


Il y a assez de flou "naturel" pour y rajouter un flou de bougé.




Si cet article n'est pas assez détaillé, si vous avez besoin de renseignements complémentaires, n'hésitez pas à me contacter par email, ou à venir me voir à Alençon, soit au Centre Social de Courteille, soit au Laboratoire argentique le lundi après-midi, et je vous insufflerai l'esprit de Nicéphore !

Si fort, l'esprit de Nicéphore !