drole de brame


Episode 2: le combat


ou "la dure lutte"



François aime la guerre, mais il aime la faire faire. Lui-même n'aime pas le combat, alors il envoie ses chevaliers sans peur et sans reproches guerroyer pour lui. Bayard en fera la triste expérience à la bataille de Romagnano Sesia (Novara) en 1523, puisqu'il va y trouver la mort.

Lui reste en retrait et observe...

Pendant ce temps, dans le parc, les cerfs se préparent au combat. Pour affirmer leur virilité aux biches, qui les entourent, ils brament.


Défi vocal aux autres mâles !


Ils exhibent leurs cors et affutent leurs andouillers.

 


S'il y avait un hémicycle au milieu de la clairière, ces défis  dureraient des heures et des heures...

Heureusement, au mitan du parc, les coups de gueule sont brefs et directs.



Profitant de l'inattention du seigneur de la harde, un prétendant s'est approché et accoste une jeune biche. Lorsque le seigneur l'aperçoit !

Comme François, il ne supporte pas que l'on pénètre dans son sérail, il n'aime pas la rivalité.

Il se rue sur son jeune rival qui ne refuse pas le combat.

A force de se prendre la tête, les héros valsent !...

Le seigneur est blessé: sur sa patte avant gauche, une longue estafilade saigne.

Il boîte, mais il combat.

Ses femelles surveillent, espérant la victoire du vieux combattant.

Mais les jeunes ont les dents longues...

et mordent !


 

François, lui, préfère les combattants sans dents, ils sont moins dangereux. Il peut les railler et les provoquer sans trop de risques.

Et puis, ils sont si mignons, lorsqu'ils s'aiment entre eux. Ils ne sont pas des rivaux, c'est pour cela que François les aime.

Le terrain est libre pour sa chasse royale !

 

Toutes ses gaudrioles sont connues et célèbres !

Et toutes ses belles portent, comme cervidés, beaux épois sur tête !

 

François disait: "Ce n'est pas facile de satisfaire toutes ces damoiselles, ce n'est pas facile de les empêcher de crier dans la prairie ! Ce n'est pas facile de combattre pour les garder ! Non, ce n'est pas facile...

C'est plus facile de lever impôts et gabelles !"

 

 

 

Le vieux seigneur vainc !


Autour de la harde, les opposants sont lâches et fuient.

Le vieux seigneur reste maître. Il le restera jusqu'au bout de la nuit.

Il faut qu'il aille se reposer, avant de devoir affronter ses femelles en chaleur.

 

Dans le prochain épisode, le seigneur pourra honorer ses femelles: la saillie !

Le 3ème épisode de la saga de Chambord, bientôt sur cet écran !