La Formation du jeune chasseur












Tout d'abord, trouver un jeune homme motivé, proche des choses de la nature.


Lui apporter quelques connaissances de base sur la faune et la flore régionale.

Lui apprendre à reconnaître un lièvre d'un lapin.

Lui montrer ce qu'est un chevreuil, une chevrette.

Et lui apprendre à faire la différence entre un chevreuil et un cerf.







Savoir reconnaître la perdrix.

 

 L'équiper correctement, en sécurité.

Lui apprendre à bien se tenir, en position correcte, arme bien calée, en position stable.

Prêt à tirer, quoi !

 

Notez la position des pieds, légèrement écartés, pour assurer le recul de l'arme.

 

Les élégantes lunettes de couleur orangée sont indispensables pour avoir un bon équilibre visuel.


A noter également, le poignard, dans son étui cuir pleine peau,  joliment accroché à la ceinture.


La casquette a été trouvée dans la boutique chasse, de votre armurier préféré.

 

Lorsque, enfin, sa formation est terminée, il faudra le lâcher dans une campagne correctement peuplée, pour qu'il puisse, avec son grand-père tuteur, s'exercer à cet art populaire, qui nous vient de nos ancêtres:

la chasse.

















Et c'est avec fierté qu'il pourra nourrir sa famille.




Lorsqu'il sera aguerri, après quelques décennies de pratique, il pourra se mesurer au grand gibier sauvage de nos régions.